Aides de l’état

Les dispositifs d'aides pour soutenir la numérisation de PME / TPE

En cette période de profond bouleversement, la transformation numérique est un enjeu prioritaire pour les agences événementielles afin de faire face au confinement et modifier leur facon de travailler pour le présent… et le futur. Quelles sont les aides accordées par l’Etat et commence cela se matérialise dans le secteur de l’événementiel ?

Les différentes aides de soutien

Trois dispositifs distincts sont ainsi mis en place depuis octobre 2020 pour soutenir la compétitivité des agences et leur permettre de maintenir/créer de l’emploi sur le territoire :

  1. Sensibilisation et accompagnements collectifs des TPE et PME de tout secteur à la numérisation, via les actions de France Num (diagnostics numériques, formations-actions, campagne de sensibilisation). 
  2. Dispositif d’audit et d’accompagnement des PME et ETI ayant déjà acquis un premier niveau de maturité numérique, quel que soit leur secteur, dans l’implémentation de solutions d’intelligence artificielle afin de moderniser leur outil de production au moyen de l’intelligence artificielle avec IA Booster. 
  3. Aide à l’investissement opéré par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) à destination des PME et ETI du secteur industriel, souhaitant réaliser un investissement dans les technologies de l’industrie du futur (exemple : outils de robotisation ou de fabrication additive etc.).

 La partie consacrée à la numérisation des TPE, PME et ETI est à retrouver dans le dossier de relance (page 153 et 154). 

Et concrètement dans l'événementiel ?

Avec l’hôtellerie-restauration, le sport et la culture, l’événementiel a pu bénéficier de la poursuite du fonds de solidarité mensuel de 1 500 €.
Ce montant est maintenu pour les entreprises, qui connaissent une baisse de chiffre d’affaires de 50 %.
Mais depuis fin septembre, une aide plus importante, jusqu’à 10 000 € dans la limite de 60 % du chiffre d’affaires, peut être accordée aux entreprises de ces secteurs subissant une perte d’activité de 80 %.

L'aide à la formation au secours de l'événementiel ?

Depuis le 14 avril, la formation professionnelle des salariés en chômage partiel est intégralement prise en charge par l’Etat grâce à un nouveau dispositif lancé par Muriel Pénicaud, la ministre du Travail.

L’Etat met à disposition des entreprises le FNE-Formation (Fonds national de l’Emploi) et élargit son utilisation à tous les salariés en activité partielle et à tout type de formations, certifiantes ou pas, dès lors qu’elles ne sont pas obligatoires (ex: formation santé / sécurité au travail) — cf schéma ci-dessous. 

Sur le site du Ministère du travail de l’emploi et de l’insertion, nous trouvons beaucoup d’informations. Eventizor est là pour vous aider à le mettre en place. 

Concrètement, si la demande d’aide est inférieur à 1500 € (par salarié),  c’est totalement pris en charge de facon AUTOMATIQUE par l’Etat via une convention simplifiée. Si la demande est supérieur à 1500 €, l’instruction du dossier n’est pas automatique et implique plus de justification.

Vous avez besoin d'aide pour comprendre ces aides

Nous sommes là pour vous

Retour en haut